Histoire de Manon Lescaut par L’Abbé Prévost

Cette édition de l’Histoire de Manon Lescaut par L’Abbé Prévost et illustrée par Louis Monziès a été publiée par A. Lemerre en 1878 avec une notice d’Anatole France.


L’Histoire de Manon Lescaut

Louis Monziès a gravé 8 eaux-fortes d’après les illustrations de l’édition d’origine de 1753 par Gravelot. Il a aussi gravé un portrait de l’Abbé en frontispice d’après Pasquier.


Portrait de L’abbé Prévost (tirages en noir et en rouge)

L’exemplaire de l’édition dont sont tirées les illustrations ci-dessous est l’un des 50 tirages sur papier Whatman avec deux tirages de chaque eaux-fortes : l’une normale suivie d’une seconde en rouge.


Manon Lescaut rend visite à son amant (tirages en noir et en rouge)

Louis Monziès s’est basé sur les gravures d’origine de l’édition de 1753 par Jacques Philippe Le Bas (1707-1783) d’après des dessins de Gravelot, Hubert-François Bourgignon dit (1699-1773). La gravure initiale était beaucoup plus grossière, Louis a conservé la composition d’origine en prenant un peu plus de champ dans le cadrage.

ManonLescaut-07b
Illustration de l’édition d’origine de 1753 gravée par Le Bas d’après un dessin de Gravelot
(Source BNF-Gallica)

On a aussi pu retrouver deux plaques de cuivre qui ont servi à cette édition de Lemerre. Elles ont été conservé dans leur étui d’origine, mais elles sont malgré tout, un peu oxydées.


Deux plaques de cuivre et leurs étuis d’origine

Retrouvez toutes les autres illustrations de cet ouvrage dans la médiathèque.

Descendant direct de Louis Monziès, mène des recherches pour retrouver et faire redécouvrir l'oeuvre et la vie d'un artiste qui a vécu pleinement l’age d’or de l’eau-forte au XIXème avant de devenir conservateur des Musées du Mans.

Publié dans Eaux-fortes Tagués avec : ,